LES FEMMES EN STEM
LES CHERCHEUSES FONT BOUGER L’AFRIQUE

***

La FONDATION LAFMAAL est une fondation d’excellence à but non lucratif destinée aux jeunes femmes scientifiques talentueuses des pays africains qui poursuivent des doctorats dans des matières liées à STEM. La fondation a été fondée en 2018 à Yamoussoukro/Afrique de l’Ouest et représente :

PROMOTION DOCTORALE
Les jeunes femmes scientifiques exceptionnelles des pays africains ont la possibilité de poursuivre un doctorat et des activités de recherche internationales dans les matières STEM (Sciences Naturelles, Technologie, Engineering et Mathématiques).

SCIENCE ET RECHERCHE
Les doctorantes bénéficient de conditions cadres appropriées pour pouvoir participer à la science et à la recherche dans des conditions d’égalité des chances, par exemple dans les domaines de l’environnement, de l’agriculture, de la biotechnologie, de l’industrie et de la technologie médicale.

LA MISE EN RÉSEAU DES UNIVERSITÉS
Les boursières effectuent des recherches dans les universités et les établissements d’enseignement supérieur de leur pays d’origine ou, dans des cas exceptionnels, dans des pays (européens ou africains) à l’étranger et bénéficient de partenariats et de réseaux universitaires internationaux.

L’ENGAGEMENT SOCIAL
La fondation est basée sur des valeurs chrétiennes et combine des activités de recherche exceptionnelles avec un engagement social.

L’ÉGALITÉ DES CHANCES. Notre vision pour l’avenir de l’Afrique est de voir des femmes scientifiques excellemment formées qui apportent leurs talents et leurs connaissances dans les matières STEM à la science, à la recherche, aux affaires et à la société de manière égale et innovante.

LA PROMOTION DE L’EXCELLENCE. Nous mettons à disposition de jeunes femmes scientifiques exceptionnelles originaires de pays africains, dans lesquels l’éducation des femmes est culturellement peu soutenue, une organisation qui promeut le grand potentiel des jeunes femmes jusqu’à l’obtention de leur doctorat.

ENSEMBLE. Nous concevons l’échange international de connaissances avec les universités, les écoles supérieures et les entreprises africaines et actuellement allemandes comme des coopérations et des partenariats fiables sur un pied d’égalité, au profit des boursières, et nous travaillons avec l’Ecole Doctorale de l’INP-HB (Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny) en Côte d’Ivoire et la Bergische Universität Wuppertal en Allemagne en tant que partenaires stratégiques.

  • Président: Dr.-Ing. Michel A. Aliman
  • Vice-Président pour la Recherche: Prof. Dr. Jéremie T. Zoueu
  • Vice-Président pour le SOCIAL: Renate Aliman
  • Secrétaire Général: Prof. Dr. Benjamin K. Yao
  • Vice-Secrétaire Général: Dr. Michel A. Akré
  • Secrétaire aux Finances: Dr. Annick Zoueu
  • Vice-Secrétaire aux Finances: Maître Ghislaine L. Tapé
  • LAFMAAL ACADEMICS: Dr. Mariam Muwanga
  • LAFMAAL SOCIAL: Renate Aliman
  • LAFMAAL ENVIRONMENTAL: Birte Michel
  • Administrateurs de site: Arsène Aliman, Degoule Goulivas

|

La FONDATION LAFMAAL voit la lueur du talent en chaque jeune scientifique et investit dans le processus éducatif afin que les diamants bruts deviennent des diamants polis ayant une influence décisive sur les sociétés du monde entier.

L’INITIATEUR

Dr.-Ing. Michel A. Aliman est un chrétien, père de famille, scientifique renommé et initiateur de la FONDATION LAFMAAL. Il relie l’Allemagne à l’Afrique, promeut les talents des jeunes et s’engage pour un développement positif du continent. Son objectif est de permettre aux femmes scientifiques talentueuses des pays africains en particulier d’accéder à un excellent enseignement supérieur et donc à une perspective égale dans la recherche STEM et plus tard dans leur vie professionnelle et sociale.

« Fondée sur la conviction que chaque être humain
est doté par Dieu de talents uniques,
l’investissement égal dans la promotion des femmes
est un élément essentiel pour changer positivement
 la situation dans de nombreux pays
 africains et leurs sociétés. »

DR.-ING. MICHEL A. ALIMAN

“Depuis que la société Professional Scientists existe, nous soutenons des projets caritatifs.
Mais la Fondation LAFMAAL de Dr.-Ing. Michel Aliman, bien qu’encore très jeune, nous tient particulièrement à cœur. Il permet et encourage l’éducation et la formation continue de jeunes femmes scientifiques africaines avec les mêmes convictions, la même passion et le même dévouement que ceux avec lesquels nous dirigeons notre entreprise – au-delà d’Internet et de ses canaux anonymes en ligne, au-delà des processus établis et de longue haleine – mais avec un réseau plus personnel, un dialogue plus direct, plus d’empathie – en bref : plus de pratique ! et une compréhension unique des activités scientifiques et de la structure de nos sociétés de la connaissance, dans lesquelles les talents et les dons de ces jeunes femmes devraient s’épanouir.

Nous soutenons de tout cœur la vision du Dr. Michel Aliman et son travail impressionnant, qu’il a créé en si peu de temps, et nous nous réjouissons de voir ce projet unique grandir et se développer.”
Birte Michel, Professional Scientists
L’éducation scientifique est la base du progrès socio-économique. Lorsqu’elle va de pair avec l’égalité des sexes, elle garantit la prospérité pour tous, dans la société tout entière. Notre coopération avec LAFMAAL nous apporte le complément nécessaire pour promouvoir l’éducation scientifique sur tout le continent africain. Nous avons confiance dans notre futur partenariat pour le progrès et la prospérité en Afrique.”
Dr.-Ing. Nader Imani, Vice President Global Education, Festo Didactic SE, Germany
Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits” – on ne peut rien ajouter de plus à cette phrase de la Convention des Nations Unies pour les droits de l’homme. Cependant, la réalité est loin de cette déclaration évidente. C’est souvent le cas en particulier dans les régions que l’on appelle aujourd’hui pays en développement ou émergents ; la situation de la femme dans la société de l’éducation doit être considérée comme particulièrement critique. En plus de cette situation tout simplement inacceptable, la société perd un énorme potentiel de créativité, d’intelligence et de volonté.
C’est exactement là que la Fondation LAFMAAL prend des contre-mesures en se concentrant explicitement sur la promotion des femmes dans les pays en développement dans le secteur de l’éducation.”
Prof. Dr. Thorsten Benter, Chair of Physical Chemistry at the Bergische Universität Wuppertal, Germany
Les défis techniques de toutes sortes, les questions climatiques et écologiques ainsi que l’alimentation exigent une énorme puissance cérébrale des zones dites STEM – bien au-delà de la quantité disponible aujourd’hui. Les escalades sociales nécessitent la création d’un pouvoir social, par l’autonomisation massive d’une source de pouvoir énorme, inutilisée et souvent supprimée : l’autonomisation des femmes et leur égalité sociale. Un continent qui a un besoin particulier de rattrapage et qui possède en même temps un énorme potentiel de ressources est l’Afrique. LAFMAAL commence précisément ici, car la fondation combine les deux : avec la promotion des femmes en Afrique, dans un premier temps pour une carrière scientifique (…). En outre, la fondation poursuit des objectifs sociaux parallèles (…). La base du travail est constituée par des valeurs chrétiennes élevées et une tolérance vécue. (…) Les femmes, dont la plupart deviennent elles-mêmes mères, sont surtout intéressées par la création de conditions durables pour leurs enfants et certainement pas par leur sacrifice dans des conflits militaires insensés. C’est pourquoi je pense que le développement et l’autonomisation des femmes dans les pays en développement ont un rôle clé à jouer. C’est pour moi la raison la plus importante de soutenir LAFMAAL.”
Dr. Hermann Gerlinger, Ex-CEO de la Carl ZEISS SMT, Membre du Conseil d'Administration de ZEISS
Une formation de base en connaissance technologique comme compétence clé pour le développement individuel, social et économique
… La promotion de l’éducation de base dans les sciences naturelles et techniques est une clé importante pour le développement individuel, social et économique de chaque personne. L’éducation par la technologie (…) est présentée dans une perspective théorique. Du point de vue de la théorie de l’éducation, il s’ensuit que (…) l’éducation par la technologie (…) contribue au développement économique. Dans ce domaine de référence et avec le soutien de la Fondation LAFMAAL, une jeune scientifique camerounaise de l’Institut des sciences de l’éducation de l’Université de Stuttgart travaille sur l’analyse systématique de l’enseignement technique général dans les pays africains et veut ainsi contribuer à l’amélioration des possibilités d’éducation sur le continent africain.”
Prof. Dr. phil. habil, Bernd Zinn, Université de Stuttgart

NOS PARTENAIRES

“Quand nous avons commencé, nous étions peu nombreux.
En chemin, nous avons trouvé des partenaires dévoués et passionnés :
utiles, inspirants et encourageants.”

Merci et bénédiction à tous ceux qui sont en chemin avec nous.

DR.-ING. MICHEL A. ALIMAN